PUBLIC INTEREST LAW CENTER

"Favoriser l'accès des plus pauvres à la Justice"

Liste des articles

logo PILC

Public Interest Law Center

Le Public Interest Law Center (PILC) est une Association de droit tchadien régie...

Lire la suite

Objectifs et programme

Objectif global Favoriser l’accès des populations pauvres à la...

Lire la suite

Structure et Services

Le PILC est structuré comme suit : D’un Collège des Conseillers qui...

Lire la suite

Groupes cibles et zones d'action

Les groupes cibles du PILC sont en priorité les femmes, les enfants et les autres...

Lire la suite

Me Delphine K. D.

Le Mot de l'Avocate Principale

 Le PILC est le résultat d’une réflexion menée de longue...

Lire la suite

Projet : « Aide juridique et Assistance judiciaire aux populations des zones d’activités d’industries extractives », financé par MISEREOR.

 L’objectif global de projet est de contribuer à la mise en place d’un environnement qui garantisse la protection juridique de la femme, et des communautés vivant dans les zones où les industries extractives opèrent et leur environnement, et contribuer à la protection de l’environnement.

Il concerne les zones de Massakory, Pala, Lai, Kelo et Sarh. La localité de Sarh  est prise en compte que pour les activités de collecte des données.

Les bénéficiaires directs du projet sont 120para juristes de Massakory, Pala, Lai, Kélo et Sarh et 14 points focaux de la zone d’action du PILC. Ils bénéficieront des sessions de recyclage et de suivi des experts formateurs dans leurs activités.

Les bénéficiaires indirects sont les populations riveraines de la zone du projet d’une manière générale et plus particulièrement les femmes et les enfants à travers les services juridiques des para juristes. Ces deux dernières couches sociales  profiteront d’un environnement juridique amélioré rendu possible par une baisse de violence dans la société et la connaissance des notions de base de droit.

Résultats attendus :

  •  Au moins 1 000 personnes démunies, majoritairement des femmes vivant à Pala, Lai, Kélo et Sarh connaissent leurs droits et devoirs et les défendent devant les juridictions nationales et internationales. 50 femmes des localités précitées prennent la parole en public et jouissent librement de leurs droits économiques et sociaux.
  • L’activité des industries extractives à Pala et Sarh est mieux suivie et documentée ;
  • La rentabilité et la performance des para juristes et des 14 points focaux ont augmenté ;
  • Les populations de la zone d’action du PILC bénéficient d’une plus grande aide juridique et assistance judiciaire grâce à l’action concertée de PILC et des Commissions Justice et Paix (CJP).

Dans la mise en œuvre de ses activités, le PILC utilise la méthodologie participative qui consiste à donner la possibilité aux para juristes de poser  des questions  aux experts formateurs pendant les sessions de recyclage et les missions de suivi.

Résultats atteints:

 - 884 personnes sensibilisées dont 121 hommes, 451 femmes et 312 enfants ;

- 14 personnes écoutées (3 hommes, 10 femmes et 1 enfant) ;

- 16 personnes conciliées parmi lesquelles 8 hommes et 8 femmes ;

- 25 femmes ont pris la parole en public.



statistique des visites

pilc@copyright2016