Projet PILC/GIZ

Ce projet est intitulé : « Renforcement des capacités pour un meilleur accès aux droits et à la justice ». L’objectif à terme est de contribuer à la cohésion sociale et à la prévention des conflits. Le projet a une durée de 6 mois (mai-octobre 2016). Il couvre les localités de Koundoul, Guélendeng, Bongor, Pala, Massakory et N’Djamena. Les femmes, les enfants et les autres personnes démunies constituent le groupe principal parmi les un million de personnes qui vivent dans la zone du projet. Au cours du projet, 4000 personnes doivent être sensibilisées, 100 doivent bénéficier des services juridiques des para juristes notamment la consultation juridique et 10 du règlement à l’amiable.

Deux résultats sont attendus à la fin de ce projet :

-Les personnes marginalisées et démunies bénéficient réellement de services juridiques en vue de la prévention et de la gestion des conflits ;

-Les capacités des personnes qui délivrent les services juridiques à ces populations sont renforcés.

Depuis le mois de mai, plusieurs activités telles les grandes restitutions, le recyclage des points focaux  et la mission de suivi des activités sur le terrain ont eu lieu.Aujourd’hui, 1664 personnes sont sensibilisées soit 321 hommes, 824 femmes et 519 enfants. Pour l’aide juridique 30 personnes (6 hommes, 17 femmes et 7 enfants) sont orientées vers le pool des avocats du PILC ou vers les juridictions compétentes. Le projet a aussi inscrit à son actif 33 cas de conciliations dont 7 hommes, 24 femmes et 2 enfants.