L’aide juridique et l’assistance judiciaire constituent les services juridiques du PILC. Cependant, il existe une différence entre l’une et l’autre.

aide juridique L’aide juridique,  est un système d’aide mise en place pour informer les personnes sur leurs droits afin de savoir se prendre devant une situation de droit.


Par exemple, une  fille qui est informée du  régime juridique de la succession ne se laissera pas faire au cas où l’on l’empêcherait d’hériter après le décès de son père. Au niveau du PILC, cette aide juridique a la particularité de se dérouler en deux temps. Dans un premier temps, PILC assure la formation et le recyclage périodique des para juristes sur les modules de droit et de droits de l’Homme. Dans un deuxième temps, les para juristes transmettent les mêmes connaissances aux populations de leurs communautés par la sensibilisation et les grandes restitutions. Ces informations touchent  aussi bien les droits que les procédures devant les juridictions pour la réclamation. Dans une certaine mesure, la population bénéficie aussi des conseils juridiques donnés par le pool des avocats.

L’assistance judiciaire est unprogramme qui permet aux personnes sans ou à faibles revenusd’accéder à la justice par la dispense ou la prise en charge partielle des frais de justice. En fait, lorsqu’une personne amène son affaire devant une juridiction, elle est tenue de payer entre autres, les frais d’expertise, les frais des avocats, de mise en état et de greffe. Dans ce cas, PILC couvre  totalement ou en partie ces frais jusqu’à l’aboutissement du procès selon que la personne est ou non démunie. Il couvre aussi les frais d’exécution de justice  si la personne assistée gagne le procès.Toutefois la représentation en justice n’est pas l’unique aspect de l’assistance judiciaire. Généralement, les cas sauf s’ils sont des référés (urgences), font l’objet d’une tentative de conciliation (règlement amiable) par les para juristes ou le pool des avocats.

De ce qui précède, il faut souligner que l’aide juridique est un travail de conscientisation des populations sur l’existence de ses droits et la possibilité de les défendre devant les juridictions compétentes. C’est rendre les populations capables à faire face aux problèmes juridiques. C’est un travail de prévention. Au contraire, l’assistance judicaire intervient lorsqu’il se pose un problème qui requiert le règlement amiable ou la procédure judiciaire.

Bon à savoir, cette différence n’est pas absolue. L’aide juridique et l’assistance judiciaire peuvent être simultanées. Une personne qui sollicite l’assistance judiciaire au PILC reçoit en même temps des conseils et des orientations juridiques. Ces conseils et ces orientations ont un rôle préventif car, ils aideront la personne en cas d’un autre problème éventuel.